Préventions pour le Kenya

03 89 49 53 81


A consulter impérativement, mon guide Kenya.
Vous y trouverez toutes les réponses à vos questions, avant de partir.

Préventions pour partir au Kenya

Prévention du Paludisme ou Malaria (en Anglais)

Personnellement je privilégie la prévention passive pour éviter le paludisme au Kenya et je ne prends pas de médicaments au Kenya, car toutes les réserves sont sur un plateau à une altitude de 1500 m à 3000 m de ce fait, il n'y a presque pas de paludisme. Par contre sur la côte, il faut rester vigilant et appliquer une prévention passive, même si on ne voit pas forcément de moustiques !! Cette prévention passive doit être suivie d'une Manière rigoureuse pour éviter de consommez un antipaludéen puissant (qui vous causera peut-être des effets secondaires) et qui ne vous couvrira au mieux qu'à 40 voire 50%, le risque est donc toujours présent, faite de la prévention passive et faite le sérieusement, cela fonctionne, sinon c'est grave !! Le Paludisme, ce sont des millions de morts dans le monde chaque année !!

Ne prenez jamais aucun médicament de personne, sauf du seul médecin qui vous connaisse le mieux "votre médecin de famille". Lui seul saura si vous supporterez tel ou tel autre médicament !! Certains médicaments font plus de mal que de bien !!

Attention ce qui est bon pour votre voisin, ne le sera pas forcément pour vous et vice-versa, n'oubliez jamais cela !!

Ne pensez pas qu'il y ai plein de mouches et moustiques et plus de paludisme sur les plateaux du Kenya et de la Tanzanie, NON, il y en a moins que sur la côte, mais il faut tout de même se protéger à cause de la gravité de la maladie dont il n'existe pas encore de vaccin au monde !!

Personnellement je suis ma prévention passive depuis 25 ans et je n'ai jamais eu le paludisme. Ces règles sont à appliquer entre 17h30 et 8h00 du matin c'est à ce moment-là que les moustiques deviennent virulents, même si vous ne les voyez pas forcément. En dehors de ces heures, n'hésitez pas à mettre un T-shirt et un bermuda, mais attention au soleil !!

Règles de prévention passive : entre 17h30 et 8h00 du matin :
Soyez rigoureux et tout ira bien !!


J'ai guidé plus de 140 000 personnes en 15 ans (depuis le 23 septembre 1998) et aucune de ces personnes n'a jamais chopé le Palu.

Appliquez avec rigueur ces recommandations ci-dessous.

- Mettez des chemisettes à manches longues et des pantalons longs légers.
- Mettez des socquettes légères aux pieds si vous portez des chaussures ouvertes.
- Aspergez votre tente ou votre chambre avec un spray du genre "RAID" qui tue tout en sortant et en reculant le soir avant d'aller dîner. (à emporter dans votre bagage de soute).
- Pulvérisez un répulsif "peau" pour moustiques tropicaux (pharmacie) sur le dessus de mes mains, le front, le cou. Demandez à votre pharmacien un produit qui contient une des molécules aux concentrations indiquées du tableau ci-dessous.

Les risques sont surtout sur la côte de l'océan Indien, car en safari vous serez à des altitudes comprises entre 1000 et 3000 mètres, donc pas de moustiques ou presque pas. Vous avez tout à fait intérêt de suivre cette prévention passive, mais aussi de suivre les indications de votre médecin qui vous dira si vous devez prendre un traitement antipaludéen, mais commencez avant de partir car gare aux effets secondaires quand vous serez en Afrique, car ce sera le rapatriement sanitaire assuré !! N'oubliez pas de parler de ces effets secondaires à votre médecin et surtout ne pas prendre de Lariam en préventif, car c'est le meilleur médicament curatif.

prévention passive paludisme kenya tanzanie
Voici l'Anophèle (femelle) vecteur du paludisme


Un moustique qui pique ne transmet pas de maladie s'il n'est pas contaminé.
Les Anophèles femelles (grands comme une tête d'épingle) ne piquent qu'à partir de 18h00 et ceci jusqu'au matin 8h00 environ. Prévoir des manches longues et pantalons longs ainsi que du répulsif <> anti-moustiques "tropicaux". Il existe des répulsifs pour la "peau", et d'autres pour les "tissus" de vos vêtements (je n'utilise jamais le répulsif tissus).

Pour être efficace, les répulsifs doivent contenir ces molécules aux concentrations indiquées ci-dessous
ETHYLEXANEDIOL ( EHD ) 30 à 40 % (préférable pour les enfants)
DIETHYLTOLUAMISE ( DEET ) 35 à 50%
DIMETHYLPHTALATE DMP 40%
N-butyl-N-acétyl-3-éthylaminoproprionate ( 35/50 ) 20%

Autres préventions pratiques

Prévoyez aussi des lotions contre le soleil (indice 30+ le soleil est 8 fois plus puissant qu'en France) et pour réduire les brûlures éventuelles, un produit miracle la "Biafine" laboratoires Médix (ne plaisantez pas avec le soleil de l'Afrique) à mettre en grosse couche sans frotter !!

Méfiez-vous aussi de la mouche tsé-tsé qui pique dans la journée, cela fait mal !!
Mettez des vêtements clairs (éviter le bleu qui présente un effet attractif) imprégnez vos vêtements d'insecticides (pyréthrinoïdes de synthèse) et utilisation répétée de répulsifs sur les parties de peau découvertes.

Voici mon guide complet à consulter impérativement. Vous y trouverez toutes les réponses à vos questions, avant de partir au Kenya.

André Brunsperger, photographe, chercheur d'ailleurs et guide sur internet.